Ecriture et quotidien: comment organiser votre agenda

Ecriture et quotidien: comment organiser votre agenda

Une question récurrente dans la conciliation écriture et quotidien : comment s’organiser ? Excepté les cas où la créativité fait partie de notre métier, il est rare que nous en fassions une priorité. En effet, tout ce qui a trait à la créativité est souvent mis au second plan. Et pourtant, consacrer du temps à nos passions et nos centres d’intérêt est VITAL.

Comment intégrer votre écriture dans votre emploi du temps quotidien?

Il n’est pas toujours facile de cumuler l’écriture d’un livre et les tâches du quotidien. Cela l’est encore moins quand vous cumulez plusieurs projets. Oui, c’est possible, cela n’a rien de présomptueux et c’est même souhaitable, car cela vous forcera à augmenter votre productivité et/ou votre engagement dans votre activité artistique. 

Les erreurs à ne pas commettre, afin de rester en phase avec vos objectifs:

  • L’absence d’agenda et de programmation sur le court/moyen/long terme
  • Écrire beaucoup pendant un temps court puis abandonner son écrit pendant des mois sans même le lire.
  • Ne pas s’imposer de cadencement (écrire au nombre de mots, de pages, de chapitres), ne pas avoir de rythme.

Je vous propose quelques astuces pour satisfaire votre créativité tout en respectant vos obligations. Vous organiserez ainsi mieux les actions liées à votre activité littéraire. 

Habituez-vous à considérer votre projet de roman comme l’une de vos priorités. 

Optimisez votre temps

Réduisez et optimisez vos déplacements

Multipliez votre temps.

Ménage : déculpabilisez et déléguez certaines tâches

Répartissez votre temps entre les diverses phases de votre projet

Listez les thématiques de votre histoire et les besoins en connaissances et en recherche pour chacune d’elles. 

Organisez la mise en écriture dans le temps

Quand vous aurez établi le plan détaillé de votre roman et découpé toutes les scènes que vous voulez écrire, répartissez-les selon les plages horaires libres dont vous disposez. 

Gérer la pluralité de projets littéraires ou artistiques

Rien ne vous oblige bien entendu à mener plusieurs œuvres de front. Mais vous constaterez rapidement, je pense, que plus vous écrirez, plus vous serez attentif(ve) et ouvert à ce qui vous entoure et peut vous servir de moteur d’inspiration, plus les idées de nouveaux projets d’histoires vous viendront en tête. Dans ce cas, il sera important de planifier vos projets soit en fonction de la priorité que vous leur donnez, soit en fonction de leur saisonnalité (écriture en automne et hiver, sculpture au printemps et en été; Théâtre de septembre à mars, écriture le reste du temps mélangé aux travaux de la maison (intérieur et jardin).

Le roulement entre plusieurs œuvres

Je vous conseille alors de faire un “roulement” entre les diverses tâches d’un projet et celles d’un autre (élaboration de la trame, recherches documentaires, développement du synopsis général et du synopsis sub-divisionnaire, écriture, relecture…)

Faites le tri dans vos activités chronophages

L’agenda: un réflexe qui augmente votre productivité

Le meilleur moyen pour être productif et efficace, c’est de planifier vos activités sur un agenda, où vous inscrivez vos priorités professionnelles, familiales et personnelles (créatives ou pas). Sans organisation ou planification dans votre activité littéraire, qui va devenir de plus en plus riche et abondante, vous aurez besoin de vous y retrouver. 

Certains préfèreront les agendas « livres » d’autres sous formes de classeurs à anneaux. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Pour ma part, j’ai choisi un carnet annuel mais avec une page par jour, un synoptique mensuel (un onglet par mois) et un synoptique annuel. C’est extrêmement pratique pour planifier votre travail sur le court, le moyen et le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.